Un bilan pour commencer

Puisqu’il faut bien commencer quelque part, je vais commencer par la fin. La fin d’un cycle, le début d’un autre.

Plus exactement, la fin du Premier Cycle de l’INSA, et le début du Second Cycle, dit cycle « ingénieur ». Rien n’est encore officiel, mais je devrais normalement intégrer le département Génie Mécanique Conception : une formation d’ingénieur généraliste à dominante mécanique. Déjà 3 années de passées à Villeurbanne ! Je pensais arriver pour 5 ans, me voilà parti pour 7 voire 8 années, tout dépendra de la façon dont mon cursus sera aménagé.

En 3 ans, j’ai connu mon lot d’émotions : des moments usants et stressants, surtout pendant ma première année ; quelques échecs et déceptions mais surtout beaucoup de progrès et de succès ! J’ai énormément appris, et pas seulement en ingénierie. J’étais heureux en quittant ma région d’origine de me confronter à la vie d’adulte, en autonomie (je n’ai pas dit indépendance !). Elle m’a réservé quelques surprises et fait mûrir. Plus que tout, les multiples rencontres que j’ai faites dans cette école, (mais aussi en dehors, essentiellement à travers mon sport) m’ont autant appris sur les autres que sur moi-même. Je crois que c’est l’une des grandes forces de cette école : cultiver l’ouverture d’esprit de ses étudiants, grâce au système de résidences les 2 premières années et l’énorme diversité culturelle qu’on rencontre dans chaque promo.

Pêle-mêle, en 3 ans j’ai…

Plongé tout entier dans le cyclisme de compétition, découvert que le produit scalaire n’était pas ce que je pensais, appris à lire un dessin technique, bricolé un tandem, découvert Linux et le codage en Java, conçu et fabriqué une caisse à savon, appris à parler à un tour SOMAB en langage ISO, coaché une équipe handisport, découvert le demi-fond, modélisé une pompe hydraulique, essayé l’escalade et le triathlon (en relais, ok…), parcouru la France et ses vélodromes, disserté sur des questions d’éthique et de violence, écrit des articles pour un site web et une page facebook, appris à cuisiner le cake aux betteraves, les pâtes aux blettes et les sushis, couru les 24h de l’INSA en tandem, parlé de tout et n’importe quoi en Anglais, réglé et vendu des vélos, des chambres à air 12 pouces et des béquilles, visité une l’usine B’twin, synthétisé du plastique, soudé de l’acier, perdu des courses et gagné quelques-unes (pas assez à mon goût !), découvert les lois de la Mécanique des Systèmes, lu des GRAFCET, assisté à des spectacles et représentations théâtrales inattendus, pédalé sous la pluie, le vent, le soleil et la chaleur, découvert Lyon et ses Lumières (un peu) et tous les villages de la région (beaucoup)… Et j’en oublie !

Bien sûr tout n’a pas été simple, il y a eu et il y aura encore des moments de doute et de difficulté. Mais arrivé aujourd’hui, je me dis que ça valait la peine de s’accrocher pour les surmonter et vivre autant de bons moments. Si tout était à refaire, je signerai tout de suite sans rien changer. Et bonne nouvelle, je suis prêt à remettre ça au Second Cycle !

About the author

Mi-cycliste, mi-étudiant en ingénierie mécanique à l'INSA Lyon.
En échange Erasmus à l'Université du Pays Basque à Bilbao pour l'année 2018/2019. J'ai regardé 300 fois "l'Auberge Espagnole" et "Le vélo de Ghislain Lambert" avant de me lancer dans l'aventure.

Laisser un commentaire