De retour

Dans mon précédent article, je m’apprêtais à partir en stage en Catalogne avant d’entamer la saison des courses sur route. Je suis bien allé en Catalogne, mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

Depuis mon retour du Pays Basque, je souffrais du genou droit. Sans doute une conséquence de mon changement imprévu de vélo lors du week-end car le mien était resté bloqué à l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle… Merci Air France ! Après avoir respecté une période d’entraînement allégé, j’espérais m’être débarrassé de cette douleur. Mais elle est revenue de façon prononcée pendant le stage. C’est alors que j’ai pris la décision de poser le vélo quelques jours.

28313271_10156136638039153_1302760137_n
Reconversion ardoisier ! Photo Fanny Jean

J’ai assisté aux deux premières courses du club en tant que spectateur. ça n’a pas été facile de passer « de l’autre côté de la barrière » mais j’ai bien dû l’accepter. Il a fallu renoncer à mes premiers objectifs personnels et accepter de sacrifier mon début de saison… En espérant mieux revenir ensuite.

Il a fallu environ 2 semaines supplémentaires de récupération, d’examens médicaux et de soins avant de reprendre l’entraînement. Forcément, la reprise était difficile, mais quel plaisir de se remettre en selle !

reprise
17 mars : enfin un dossard sur le dos, quel plaisir de courir enfin avec le club ! Photo Jean-Luc Verne

J’ai enfin raccroché un dossard à la mi-mars.  Je ne ressens plus aucune douleur et la forme s’améliore de jour en jour.

Erasmus Euskadi

Pendant ma période de repos forcé, j’ai eu le plaisir d’apprendre que ma candidature pour un départ en Erasmus à Bilbao l’an prochain était validée par l’INSA. De quoi garder le moral !

Le projet est donc le suivant : à la fin du mois de juin, je partirai m’installer à Durango, une ville de la province de Biscaye, dont la capitale est Bilbao. J’y intégrerai l’équipe cycliste de la ville, Eiser Hirumet. En septembre les cours à l’Université du Pays Basque commenceront. J’y étudierai la mise en forme des matériaux polymères et composites, pour compléter ma formation à l’INSA.

Mais pour l’heure, j’en suis à la constitution du dossier. Tout semble en ordre, mais par moments je ne peux pas m’empêcher de penser à cette scène de L’auberge espagnole. En effet, pour partir en Erasmus il faut encore aujourd’hui s’armer de patience face aux procédures…

 

A venir

Samedi 24 mars : Grand Prix de Saint Étienne

Samedi 31 mars : Tour du Pays Saint Pourcinois

Dimanche 1er avril : Grand Prix de Châtillon sur Chalaronne

Dimanche 8 avril : Trophée Roger Walkowiak à Cusset

About the author

Mi-cycliste, mi-étudiant en ingénierie mécanique à l'INSA Lyon.
En échange Erasmus à l'Université du Pays Basque à Bilbao pour l'année 2018/2019. J'ai regardé 300 fois "l'Auberge Espagnole" et "Le vélo de Ghislain Lambert" avant de me lancer dans l'aventure.

Comments

Laisser un commentaire