Les Lyonceaux ont les crocs

Notre petite équipe progresse au fil des courses et va chercher ses premiers résultats. Et ne compte pas s’arrêter là !

Les courses s’enchaînent et c’est toujours un plaisir d’évoluer avec ce groupe. Un petit noyau dur s’est constitué sur les courses à étapes. Avec l’expérience, tout le monde progresse au fil des week-ends. C’est particulièrement frappant chez les juniors, qui apprennent et prennent confiance très vite : sur le Tour du Pays Charolais-Brionnais, Julien a vécu sa première échappée au long cours dans la première étape. De gros efforts fournis à l’avant ! Et manifestement il y a pris goût puisqu’il a remis ça sur l’étape en ligne du Tour du Pays de Seyssel, avec l’ambition d’aller chercher le classement des rushs. Encore un peu juste, il finira 4ème du classement par points. Espérons pour lui comme pour nous tous que ces efforts paieront plus tard : sur ce Tour du Pays de Seyssel, nous finissons tous entre la 5ème et la 34ème place, 2èmes par équipes, Julien 4ème des rushs et moi 3ème Espoir… Mais vainqueurs nulle part ! Le contre-la-montre individuel, puis une crevaison d’Eliot dans l’étape en ligne nous aurons été fatals. Nous retiendrons tout de même la belle étape en ligne pendant laquelle Eliot puis moi avons emmené Vincent le mieux possible dans les ascensions, avant qu’il ne termine le travail par une 6ème place à l’étape et une grosse remontée au général. Dans cette équipe, tout le monde a su trouver sa place, et ça fonctionne bien ! Accompagnés par un staff qui varie en fonction des week-ends, nous avons vraiment pris du plaisir sur les courses. Nous ne remercierons jamais assez tous ces accompagnateurs pour leur travail et leur soutien ! Je sens les ambitions du club évoluer en même temps que nous, et c’est aussi un énorme moteur. J’espère vraiment que tout cela pourra se concrétiser par des victoires sur les courses à étapes (et les autres aussi) dans le futur.

Les Lyonceaux emmenés par l'aîné Enzo Christol... Diplômé de l'INSA GMC. Photo Happy Biscotte
Les Lyonceaux emmenés par l’aîné Enzo Christol… Diplômé de l’INSA GMC. Photo Happy Biscotte
Ravitaillement
Le 1er mai, c’était l’hiver à Jayat. 8 jours plus tard, première chaleur au championnat Rhône-Ain. Heureusement Alexis est là pour assurer le ravitaillement ! Photo Happy Biscotte

Pour ma part, je ne reviendrai probablement pas en 2017 sur les courses que nous avons disputées cette année , car il est quasi acquis que je serai en 1ère catégorie. En effet j’ai enfin levé les bras, c’était le 1er mai (et c’était l’hiver) au bout d’une longue échappée et d’un loooong sprint :

Le sprint final à Jayat, photos Happy Biscotte
Le sprint final à Jayat, photos Happy Biscotte

Soulagement de débloquer enfin le compteur pour moi et pour le club, avant qu’Alan ne double la mise deux semaines plus tard. Le 8 mai, je suis devenu champion du Rhône 2ème catégorie en terminant 2ème du scratch à Domsure. Les points FFC commencent à s’accumuler, et sans être certain du total, je sais qu’entre ma victoire, mes 3 deuxièmes places (!), plus un certain nombre de résultats depuis le début de la saison (6ème de la Ronde de Haute-Saône, 12ème du Tour du Pays de Seyssel…), cela commence à faire beaucoup. Une première partie de saison très régulière, ça fait plaisir de voir que les efforts paient enfin, surtout que j’ai réussi à le faire en bouclant tous mes projets INSAliens en temps et en heure. Les partiels sont finis depuis une semaine, j’attends encore les résultats mais normalement tout devrait bien se passer !

Podium Domsure
Moment de détente sur le podium avec les juniors ! Photo Happy Biscotte

Les vacances ont vraiment commencé depuis jeudi, puisqu’il me restait encore mon PPH à soutenir. En me servant de mon expérience personnelle, du réseau icisport, d’un sondage auprès des étudiants, j’ai montré quels développements peuvent être apportés à l’Amicale Sport-Etudes (AM’s) notamment via son site web sur lequel je travaille depuis près d’un an. Chantier en permanente évolution, je ne connaissais pas du tout le domaine du web et c’est assez sympa de découvrir ça ! D’ailleurs, cela devrait m’occuper une bonne partie des vacances puisque j’ai de grosses mises à jour à faire sur le site. Par ailleurs, avec d’autres étudiants de l’association et le centre des sports de l’INSA, nous préparons les 35 ans de la sections sport de haut niveau. Avec une première mission : retrouver la trace des diplômés, car tous ne sont pas référencés !

Côté sportif, je vais bien sûr profiter du beau temps pour m’entraîner vraiment à fond et préparer la fin de saison et les objectifs sur piste. J’ai déjà effectué un test grandeur nature en mai lors de la première Coupe de France Fenioux, qui malgré son nom « coupe de France » était un grand prix international. Étaient notamment présents les membres des équipes de France, Suisse, Hollande, Irlande, et plusieurs amateurs Français, dont moi ! C’est peu de dire que ça roulait vite : je n’avais jamais roulé aussi vite, aussi longtemps ! Sur la course aux points de 40 km, j’ai eu les mêmes sensations que dans le final d’une course de demi-fond, mais pendant 35 km et sans moto pour m’abriter… Évidemment je n’ai jamais été en mesure de concurrencer les meilleurs. Mais je voulais me jauger par rapport au niveau amateur français, prendre des repères pour plus tard. Et je suis loin d’être à la rue ! Cela m’encourage a retourner sur ce type d’épreuves pour progresser. Prochain rendez-vous début juillet à Hyères.

Affiche de la Coupe de France Fenioux (FFC)
Affiche de la Coupe de France Fenioux (FFC)

About the author

Mi-cycliste, mi-étudiant en ingénierie mécanique à l'INSA Lyon.
En échange Erasmus à l'Université du Pays Basque à Bilbao pour l'année 2018/2019. J'ai regardé 300 fois "l'Auberge Espagnole" et "Le vélo de Ghislain Lambert" avant de me lancer dans l'aventure.

Laisser un commentaire