L’été sera chaud !

Première course avec le nouveau cadre Fuji , et première échappée sur une élite nationale, lors de Paris-Evreux. Quel plaisir d’être enfin à l’avant de la course ! Mais quelle souffrance aussi… Nous sommes 12 coureurs à partir dans une bosse au bout de 30 kilomètres. Il en reste alors 126 avant l’arrivée, et je me rends vite compte que l’affaire va être compliquée pour moi : ça roule tellement vite ! Je décide de tout donner pour aller le plus loin possible avec le groupe de tête, quitte à exploser en route.

echappee-1-GM
ça ne plaisante pas dans l’échappée ! Photo www.cb2000.fr – Patrice Meunier

Je tiendrai finalement jusqu’à l’entrée du circuit final, et la victoire se jouera entre les 9 qui auront pu aller jusqu’au bout.

Nous étions 2 INSAliens sur les 12 échappés : mention spéciale à Adrien Guillonnet qui, la veille à 17 heures, était encore en partiel à Lyon. Ce qui ne l’a pas empêché d’être un vrai moteur de l’échappée avant de terminer 6ème de la course… Costaud !

Par la suite je suis rentré à Villeurbanne pour les derniers examens, tout en continuant à rouler. Une dernière semaine bien chargée donc, avant un été qui s’annonce plein avec notamment la reprise des compétitions sur piste et du demi-fond !

About the author

Mi-cycliste, mi-étudiant en ingénierie mécanique à l'INSA Lyon.
En échange Erasmus à l'Université du Pays Basque à Bilbao pour l'année 2018/2019. J'ai regardé 300 fois "l'Auberge Espagnole" et "Le vélo de Ghislain Lambert" avant de me lancer dans l'aventure.

Laisser un commentaire